Didon et Enée

En bus avec la Clef des Chants
L'opéra s'installe chez vous !
Compagnie Edouard Signolet

On ne présente plus l’Opérabus, réplique mobile de l’Opéra Garnier imaginée par l’association Harmonia Sacra que la Clef des Chants fait voyager depuis maintenant trois ans aux quatre coins des Hauts-de-France, transportant à son bord de truculents opéras miniatures.

Pour la saison 2018/2019, deux nouvelles adaptations aux formats concentrés et décalés sont proposées : Didon et Enée d’après Henry Purcell et La flûte enchantée d’après Wolfgang Amadeus Mozart. Une comédienne donne corps à l’histoire et entraine le spectateur dans les ouvrages au travers d'un texte en français. L’accordéon ou la guitare électrique se substitue à l’orchestre. Les deux interprètes, quant à eux, incarnent les différents rôles, alternant les personnages grâce à un jeu tantôt burlesque, tantôt dramatique.

Deux opéras-minute pour découvrir l’opéra… comme vous ne l’avez jamais vu !

Didon et Enée
La Reine Didon est amoureuse d’Enée, mais elle hésite à faire connaitre son sentiment pour des raisons politiques. Sous les encouragements de sa confidente Belinda, Didon finit par avouer son amour, partagé par Enée. La reine des sorcières, qui déteste Didon, souhaite provoquer la chute de cette dernière, et concocte un plan à cette fin. Enée tombe dans son piège et annonce que les dieux l’appellent à partir pour construire un royaume en Italie. Didon a le coeur brisé. Enée propose de rester, au risque de provoquer la colère des cieux, mais Didon le pousse à repartir, mourant ensuite de chagrin.

photos

DIDON ET ENEE
D’après l’opéra de
Henry Purcell

Adaptation et mise en scène
Edouard Signolet
Arrangements
Ludovic Leleu

Avec :
Kate Combault, soprano
Elisa Doughty, soprano
Amandine Dewasmes, comédienne
Ludovic Leleu, guitare électrique