Alice

Opéra d’après Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll

“ UN SPECTACLE QUI S’ADRESSE D’ABORD AUX ENFANTS TOUT EN CULTIVANT UN HUMOUR ET UNE POÉSIE PROPRES À SÉDUIRE ÉGALEMENT LES ADULTES. ”

Le monde d’Alice aux pays des merveilles n’est absolument pas manichéen, c’est un monde peuplé de fous sans morale. Une galerie de personnages peu recommandables mais extraordinaires de par leur folie sans limite. La qualité essentielle de cette œuvre est son absurde assumé, du début jusqu’à la fin. Lewis Carroll propose un conte totalement extravagant où le lecteur se retrouve perdu comme l’héroïne, tout en restant fasciné de bout en bout par cet univers de folie qui n’est ni plus ni moins que la vision enfantine d’un asile rempli de fous joyeux. Et c’est là l’une des vertus de l’écriture de Carroll : laisser libre cours à l’imagination, notamment visuelle. Le conte extravagant de Lewis Carroll est porté dans cet opéra par Edouard Signolet et Mattéo Franceschini, avec cinq chanteurs, l’orchestre Les Frivolités Parisiennes. L’occasion de cheminer en famille dans un monde merveilleux en compagnie d’Alice, du lapin blanc ou encore de la Reine de cœur… .

photos

LIVRET/MISE EN SCÈNE 
Edouard Signolet
MUSIQUE
Mattéo Franceschini
DIRECTION
Nicolas Chesneau
COSTUMES
Laurianne Scimemi del Francia
SCÉNOGRAPHIE
Tristan Mouget et Laurianne Scimemi del Francia
LUMIÈRES ET RÉGIE LUMIÈRES
Tristan Mouget

AVEC :

Elise Chauvin, soprano
Kate Combault, soprano
Sarah Laulan, contralto
Rémy Poulakis, ténor
Jean-Baptiste Dumora, baryton-basse
Les Frivolités Parisiennes, (18 musiciens) orchestre du Théâtre Impérial de Compiègne.

Commande et création pour grand orchestre de l’Orchestre national d’Île-de-France. Création Philharmonie de Paris en Mai 2016.
Production du théâtre Impérial pour ensemble de chambre en coproduction avec La Clef des Chants/Région Hauts-de-France et la compagnie le Cabinet Vétérinaire.