Contes Défaits

Un tour de chant à soufflets

Il y a urgence à défaire ces contes qui ont fait nos repères !

On les appelle des contes de fée… parce qu’ils nous mènent à la baguette ? Le conte voyage à travers les âges et les paysages, glissant d’une oreille à l’autre et prend de multiples visages. Un conte de «bonnes femmes», tissu d’histoires usé jusqu’à la trame pour éduquer les petites filles ou refroidir les trop joyeux drilles et transfigurer les drames. Afin d’habiller le futur, on peut bien sûr les rafistoler… ou mieux encore apprendre à coudre sur mesure. Que le prince se passe de princesse, que le croco vous talonne les fesses, que l’araignée soit joliejolie et Baba Yaga une mamie qui s’ennuie, que le vieux pirate perde ses dents et le loup son cran, que le lièvre et la tortue préfèrent rire que courir, tout est prétexte à repenser le texte. Parce que nous pouvons tous faire sortir de notre bedon des histoires à dormir debout, des histoires de cordons, et d’appétits gloutons, réunissons nos imaginaires autour du vieux chaudron.

photos

Jeune public à partir de ...

De et avec : 

Sarah Laulan, contralto
Rémy Poulakis, ténor et accordéoniste

Paroles et musique, Sarah Laulan et Rémy Poulakis
Création lumière, nd
Ingénieur du son, Yoan Coste

Production : JM France
Coproduction : La Clef des Chants, Décentralisation lyrique Hauts-de-France
 
Résidence de création à la Confiserie à Wimille en partenariat avec la ville de Wimille (Hdf).