Fan de chichoune

Ou la très véridique histoire de la divette berlinoise qui voulait se faire écrire une opérette marseillaise.

L’opérette marseillaise, un genre caduc ? Assurément. Il fut dix ans durant la coqueluche du public et des théâtres parisiens dès le début des années trente ; Marseille et son extravagant folklore, où le Vieux Port s’envisage comme l’alter ego sudiste des Champs Élysées – un exotisme à portée de train. Refrains célèbre d’une gaité communicative et délicieusement désuets – « Cane, cane, canebière ! », « Zou, un peu d’aïoli », « Les Pescadous ouh ouh », « A Toulon… »….—, ces titres résonnent comme l’écho d’une ville à la langue chamarrée dont le peuple est par nature d’une irrésistible fantaisie.

Fan de Chichoune, ou la Très Véridique Histoire de la Divette Berlinoise qui voulait se faire écrire une opérette marseillaise est une comédie musicale originale qui revisite joyeusement l’humeur et l’esprit d’une époque où triomphaient les Titin de Marseille et autres Trois de la Marine, le temps du P.L.M. et de l’Affaire Stavisky, de Marius, Fanny et Angèle, de Fernandel et Pagnol – et de tous ces petits événements qui font la Grande Histoire.

photos

Video

Comédie musicale de
Christophe Mirambeau
Musique d’Antoine Lefort

Livret/mise en scène
Christophe Mirambeau
Décors et costumes
Thiphaine Maire, Juliette Baigné, Garance Blachier, Damien Mouveaux
Design sonore
Olivier M'Bassé
Création lumiére
Fouad Souaker
Régie générale et lumière
Mathieu Radot 

Avec :
Marion Préïté, Rita Georg
Isabelle Fleur, Rita Bloch-Bauer
Jeff Broussoux, Brigon, Alexandre Stavisky, Kasimir Aubertin
Richard Delestre, le garde malade, Hayotte, Marcel Pagnol

Production :
La Clef des Chants/Région Hauts-de-France
Co-production :
Comédie de Picardie
Avec le soutien de La Barcarolle, Etablissement Public de Coopération Culturelle - Spectacle
vivant Audomarois et La Ville de Saint-Valery-sur-Somme